Laurence Peyrin – L’Aile des vierges

avis lecture laurence pétrin l aile des vierges
Auteur : Laurence PEYRIN

Genre : Roman français

Editions : Calmann Lévy
  • Synopsis

“L’aile des vierges”, c’est ainsi que l’on surnomme les chambres réservées aux domestiques à Sheperd House, illustre manoir du Kent où est engagée Maggie Fuller au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale.

Petite fille de suffragette, fille d’une sage-femme féministe, Maggie aurait pu prétendre à mieux que cette place de femme de chambre. Mais, en ces temps difficiles, la jeune femme cultivée et émancipée n’a d’autre choix que d’intégrer la petite armée d’intendants semblant vivre au siècle précédent.

Elle aspire pourtant à un autre destin. Et elle n’est pas la seule au sein de Sheperd House… Contre toute attente, ce pourrait être le début de son long chemin vers l’amour et la liberté.

  • Mon avis

Je ne sais par où commencer pour cette chronique, tout me plait dans le roman! Tout d’abord, l’époque, milieu du XXème siècle, post seconde guerre mondiale, qui a laissé de nombreux stigmates. Tout est à reconstruire, mais si on y croit, tout est possible.

Ensuite, les lieux, l’histoire commence dans le Kent, charmante campagne anglaise, dans cet immense manoir du bord de Manche. On s’imagine les champs fleuris à perte de vue, les falaises abruptes se jetant dans la mer, ce ciel bleu gris qui se confond dans l’horizon avec la mer…

Elle se poursuit ensuite à New York, et là on change de décor. La ville n’en est qu’à sa construction des innombrables building qui font sa renommée. On se promène dans les quartiers de Brooklyn et l’on s’arrête pour admirer ses maisons hautes et étroites, devancées par leurs porches qui font tout leur charme!

Et enfin, les personnages : nous faisons la connaissance de Maggie ou Martah si l’on s’en tient à son nom de naissance, une femme forte qui force l’admiration (la marque de fabrique de Laurence PEYRIN?). Elle se perd entre sa généalogie féministe et ce que lui dicte son coeur…Elle va construire son caractère malgré ses nombreuses blessures qui ne l’en rendront que plus déterminée.

Et l’histoire? Je préfère ne pas trop en dire et vous laisser la découvrir par vous même…

J’adore la plume de Laurence PEYRIN, je ris, je pleure, je vis mes lectures aux côtés de ses héroïnes, je souffre en même temps q’elles, je rayonne à chacune de leurs victoires, un pur moment de bonheur!

Bonne lecture!

Même auteure, autre roman :

http://monmondedevasions.com/laurence-peyrin-miss-cyclone/

  • A propos de l’auteure

Si vous voulez en savoir plus sur l’auteure, visitez sa bio :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Laurence_Peyrin

One Reply to “Laurence Peyrin – L’Aile des vierges”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 ⁄ 13 =