Martha Hall Kelly – Un parfum de rose et d’oubli

Retrouvez ci dessous mon avis sur la lecture du roman de Martha Hall Kelly, Un parfum de rose et d’oubli. Sorti aux éditions Charleston en 2019.

Synopsis

À l’été 1914, l’Europe est au seuil de la guerre tandis que la monarchie russe vacille chaque jour un peu plus. En ces temps troublés où le destin de chacun est plus que jamais incertain, trois femmes hors du commun verront leurs vies se mêler pour le meilleur et le pire… Sofya, l’aristocrate russe, perdra sa fortune et son pays mais se battra sans relâche pour ce qu’elle a de plus précieux : son fils.

Eliza, la mondaine américaine, tremblera pour ses amis russes et cette guerre qui se rapproche chaque jour un peu plus.

Quant à Varinka, la jeune paysanne russe, presque une enfant, ses choix la feront basculer malgré elle au coeur d’un combat perdu d’avance… Un roman éblouissant qui célèbre la force indéfectible des amitiés féminines aux heures les plus sombres de l’histoire.

Mon avis

J’apprécie particulièrement la maison d’édition Charleston. Elle met bien souvent à l’honneur des auteures mettant elles mêmes en avant la force des femmes en général.

Je me suis donc procurée ce roman très sereinement, sans connaitre l’auteure et sans même en lire le synopsis.

Et bien je suis ravie de vous apprendre que l’histoire a dépassé, et de loin, mes espérances!

En effet, j’y ai fait la connaissance de femmes particulièrement exceptionnelles, qu’elles soient réelles ou fictives. Pour nous raconter cette histoire, Martha Hall Kelly s’est basée sur des faits réels qui se sont déroulés au début du XXème siècle. Elle y mélange des personnages de son imagination à des femmes qui ont existé. Trois générations de Woosley / Ferriday, connues pour leur philanthropie et leur activité soutenue dans de nombreuses oeuvres caritatives de leur propre création.

J’aime beaucoup ce genre de romans historiques dans lesquels notre évasion livresque nous apprend de nombreux faits de l’Histoire.

Ici, j’ai appris beaucoup de choses sur les Russes blancs forcés de quitter leur pays au tout début du règne des Bolcheviks. Leurs vies étaient menacées et un très grand nombre d’entre eux ne s’en est pas sorti. Ils ont vécu la peur au ventre bien des années durant. Ils ont vu leurs proches se faire assassiner. J’ai appris énormément d’éléments sur la chute du Tsar et le massacre de toute sa famille. Une période bien noire pour toute la haute société Russe de l’époque.

Depuis ma lecture, je me suis procurée le premier roman de l’auteure que j’ai bien l’intention de lire très rapidement. Je suis devenue une grande fan!

Et j’ai également l’intention d’en apprendre davantage sur l’histoire de la Russie que je connais encore trop peu.

Suivez moi sur Instagram

https://www.instagram.com/mon_monde_d_evasions/

Et sur Facebook

https://www.facebook.com/monmondedevasions?locale=fr_FR

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
29 + 12 =