Sophie Tal Men – Les yeux couleur de pluie

Retrouvez ci-dessous mon avis sur la lecture du roman de Sophie Tal Men Les yeux couleur de pluie . Sorti aux éditions Albin Michel en 2016.

Synopsis

Les tribulations d’une étudiante en médecine, affectée à Brest du jour au lendemain. Le bout du monde à ses yeux…

Pour Marie-Lou, c’est une nouvelle vie qui commence, loin des siens, de ses montagnes. L’insouciance et la légèreté de ses vingt-cinq ans se mêlent à la dure réalité de l’hôpital, des gardes aux urgences, du contact avec la maladie. Et, au milieu de la nuit, cette savoyarde en ciré jaune croisera Matthieu, un surfeur, interne en ORL. Ce loup solitaire, mystérieux et poétique, arrivera-t’il à lui faire une place dans sa vie?

Rencontres, passions, non-dits, doutes… l’histoire d’un envol, l’histoire d’une vie. La baie des Trépassés, le port du Moulin-Blanc, le brouillard de Brest donnent une dimension romantique à ce beau roman sensible et drôle, riche d’histoires sur le milieu médical, et qu’on ne lâche pas.

Mon avis

J’ai adoré découvrir le premier roman de cette auteure, sans savoir que c’était le premier d’ailleurs.

On suit Marie-Lou, jeune interne qui part s’installer à Brest, dont elle ne connaît absolument rien. Et on l’accompagne pour son tout premier semestre d’internat.

J’ai beaucoup aimé en apprendre plus sur l’envers du milieu hospitalier. La vie côté soignants, leur organisation mais également leur ressenti, leur façon d’appréhender la maladie face aux patients et à leurs familles. On ne pense pas spécialement au fait qu’ils font un métier qui consiste à accompagner des gens pendant les pires moments de leurs vies. Il faut savoir garder ses distances sans oublier d’avoir de l’empathie, cela doit être très dur à doser, ne tomber ni dans le trop ni dans le pas assez.

J’ai apprécié également le fait que Sophie Tal Men utilise des termes médicaux tout en étant compréhensibles pour tous. Le style d’écriture est très agréable. Je me suis tout de suite attachée à cette Marie-Lou ainsi qu’aux autres personnages qui gravitent autour d’elle.

Et évidemment, j’ai adoré découvrir Brest et sa région, j’ai presque pu sentir l’odeur marine de l’océan. La photo de couverture est très représentative de la façon dont on imagine les habitants de Bretagne les jours de pluie!

J’ai maintenant hâte de découvrir les autres romans de l’auteure, je suis devenue une vraie fan!

A propos de l’auteur

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’auteur, visitez sa bio

https://fr.wikipedia.org/wiki/Sophie_Tal_Men

Suivez moi sur Instagram

https://www.instagram.com/mon_monde_d_evasions/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 ⁄ 12 =