Tamara Mckinley – Les échos du souvenir

Retrouvez ci-dessous mon avis sur la lecture du dernier roman de Tamara Mckinley, Les échos du souvenir, qui sortira aux éditions l’Archipel le 1er avril prochain.

Synopsis

Telle mère, telle fille.

Après que des rumeurs mensongères ont ruiné sa carrière à Londres, Annabelle Blake est contrainte de quitter la capitale britannique. Elle décide alors de prendre un nouveau départ… à Paris.
À peine arrivée, la Ville Lumière lui apparaît comme la promesse de tous les possibles. Elle y fait la connaissance d’Étienne, poète, et de Henri, peintre, tous deux aussi charmants que talentueux. Ensemble, ils passent leurs journées à flirter et prendre du bon temps avec les artistes bohèmes. Mais ce Paris des années 1930 n’est pas qu’une fête, alors que la guerre civile menace d’éclater en Espagne…
Des décennies plus tard, comme sa mère Annabelle avant elle, la talentueuse artiste Eugénie Ashton tombe amoureuse de la capitale sitôt débarquée gare de Lyon. Mais elle ne se doute pas des secrets que son arrivée va faire ressurgir…
Si Tamara McKinley délaisse les paysages arides de sa terre natale pour un décor plus familier, ses lectrices retrouveront tous les ressorts et ingrédients qui ont fait le succès de ses grandes sagas australiennes.

Mon avis

Pour commencer, je tiens à remercier les éditions l’Archipel de m’avoir fait confiance pour lire, avant sa sortie, le dernier ouvrage de Tamara Mckinley.

Quel bonheur de me plonger une nouvelle fois dans un roman de cette auteure! C’est un véritable plaisir de retrouver sa plume distrayante, envoûtante.

Dès les premières pages de ma lecture, je me suis retrouvée mêlée aux souvenirs des protagonistes. De bien fortes émotions furent au rendez-vous.

C’est avec délectation que je me suis plongée dans le Paris des années trente, avant guerre. Puis c’est avec horreur que j’ai découvert les atrocités de la guerre civile espagnole. Pour enfin retrouver de la douceur, à Paris de nouveau, dans les années cinquante, marquée à jamais par les évènements tragiques de l’occupation allemande.

Les personnages sont construits avec brio, ils sont attachants, on comprend leurs forces mais aussi leurs faiblesses et on leur pardonne volontiers. Ils sont tous dotés d’un courage exemplaire et d’une force de caractère admirable.

Dans ce récit, Tamara Mckinley ne suis pas son schéma habituel qui consiste à démarrer l’histoire en Angleterre ou en Irlande pour la terminer en Australie. Ce qui pourrait sembler déstabilisant tant il est sa marque de fabrique. Cela n’enlève toutefois rien à son talent de conteuse, et l’histoire en est tout autant palpitante.

J’ai passé un excellent moment de lecture avec ce roman et vous le recommande les yeux fermés!

A propos de l’auteur

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’auteure, visitez sa bio

https://fr.wikipedia.org/wiki/Tamara_McKinley

Suivez moi sur Instagram

https://www.instagram.com/mon_monde_d_evasions/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
10 − 8 =