Armelle Guilcher – Pour l’amour d’une île

Retrouvez ici mon avis sur la lecture du premier roman d’Armelle Guilcher, Pour l’amour d’une île. Sorti en 2014 aux éditions Nouvelles Plumes, lu sous les éditions Pocket.

avis lecture Armelle Guilcher Pour l'amour d'une île
Auteur : Armelle GUIL CHER Genre : Roman français Editions : Nouvelles Plumes

Synopsis

Elle s’appelle Marine. Un prénom qui évoque sa passion, la mer. Cette mer qui entoure la petite île bretonne où elle est née et a grandi, jusqu’à la mort brutale de ses parents.

Devenue médecin, Marine décide de retourner sur l’île perdue dans les brumes, au milieu des écueils qu’elle aime tant.

Mais les mois passent et elle ne parvient pas à amadouer les habitants pour le moins distants. Les patients restent rares et l’hostilité est palpable. Une hostilité qui semble trouver sa source dans l’histoire familiale, ne laissant au ” nouveau docteur “, au bord du découragement, d’autres choix que de raviver le passé pour comprendre. Au risque de rouvrir des blessures enfouies.

Mon avis

Avec ce premier roman, l’auteur frappe fort en nous emmenant découvrir une île minuscule au large de la Bretagne.

Si d’ordinaire, les descriptifs des lieux où se déroulent les histoires que je lis me donnent envie de m’y rendre, ici cela n’a pas été le cas.

Non pas à cause des paysages en eux mêmes qui sont splendides, mais plutôt à cause des habitants de cette fameuse île…

En effet, Armelle Guilcher touche du doigt ici les ravages des commérages au sens négatif du terme. Qui dit petite île, dit petit village avec peu d’habitants où tout le monde sait tout sur tout le monde.

Et quand il n’y a rien à dire, on invente. Ou on déforme légèrement voir complètement la réalité au détriment des principaux intéressés. Par méchanceté? Ennui? Jalousie? Un peu des trois certainement.

Quoi qu’il en soit, les conséquences se font catastrophiques dans la plupart des cas.

Marine, la protagoniste et première victime de ces commérages à tous les niveaux, est touchante. Je me suis attachée à elle au fil de ma lecture. Et malgré un début un peu lent à mon goût, j’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir cette histoire et encore une fois tous ces secrets de famille.

Suivez moi sur Instagram

https://www.instagram.com/mon_monde_d_evasions/

Et sur Facebook

https://www.facebook.com/monmondedevasions?locale=fr_FR

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
40 ⁄ 20 =