Stacey Halls – Les sorcières de Pendle

Retrouvez ci-dessous mon avis sur la lecture du roman de Stacey Halls, Les sorcières de Pendle sorti aux éditions Michel Lafon en 2020.

Synopsis

Lancashire, Pendle, 1612.

À 17 ans, Fleetwood Shuttleworth est enceinte pour la quatrième fois. Mais après trois fausses couches, la maîtresse du domaine de Gawthorpe Hall n’a toujours pas donné d’héritier à son mari.

Lorsqu’elle croise le chemin d’Alice Gray, une jeune sage-femme qui connaît parfaitement les plantes médicinales, Fleetwood voit en elle son dernier espoir.

Mais quand s’ouvre un immense procès pour sorcellerie à Pendle, tous les regards se tournent vers Alice, accusée comme tant d’autres femmes érudites, solitaires ou gênantes.

Alors que le ventre de Fleetwood continue de s’arrondir, la jeune fille n’a plus qu’une obsession pour sauver sa vie et celle de son bébé : innocenter Alice. Le temps presse et trois vies sont en jeu.

Être une femme est le plus grand risque qui soit.

Mon avis

Je termine à l’instant ma lecture et j’en ai encore des étoiles plein les yeux.

Je suis un peu sortie de ma zone habituelle de style de lecture avec Les sorcières de Pendle et j’en suis ravie!

J’ai plongé dans le Royaume Uni du XVII ème siècle. Une période historique plutôt sombre durant laquelle je n’aurais pas aimé vivre surtout en tant que femme.

L’auteure nous embarque dans une histoire vraie de sorcellerie dans le Lancashire dont les faits liés à la sorcellerie n’ont finalement eu lieu que dans la tête de ceux qui les ont condamné. Où la supériorité des hommes de loi a fait abstraction de toute logique.

Une histoire glauque, terrifiante où aucune chance ne fut laissée aux accusées. 

On y rencontre Fleetwood qui, malgré son très jeune âge, va montrer sa force de caractère et donner tout ce qu’elle a pour arriver à ses fins. Son amitié avec Alice, l’une des condamnées est tellement forte qu’elle va la faire sortir de son rôle de jeune chatelaine apeurée pour affirmer son caractère tant auprès de son mari qu’auprès des plus hautes autorités du pays.

J’ai beaucoup aimé ma lecture, le style fluide et accessible de l’écriture de l’auteure. La description précise de la manière de vivre liée à cette période historique. 

J’ai adoré en savoir plus sur les faits liés au procès de ces 12 accusées, me plonger dans cette période sombre de l’Angleterre.

Si le récit commence lentement, tout en descriptions des lieux et des personnages pour nous mettre dans l’ambiance, il s’intensifie au fil des pages et des chapitres qui se succèdent à grande vitesse.

On finit dans un état d’angoisse proche de celui des accusées! (sans exagération bien sûr…)

Au final, j’ai pris grand plaisir à lire ce roman et je vous le recommande chaudement!

A propos de l’auteur

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’auteur, visitez son site

http://www.staceyhalls.com/

Suivez moi sur Instagram

https://www.instagram.com/mon_monde_d_evasions/?hl=fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
4 × 3 =