Raison et sentiments – Jane Austen

Retrouvez ci-dessous mon avis sur la lecture du premier roman de Jane Austen, Raison et Sentiments.

Synopsis

Injustement privées de leur héritage, Elinor et Marianne Dashwood sont contraintes de quitter le Sussex pour le Devonshire, où elles sont rapidement acceptées par la bourgoisie locale étriquée et à l’hypocrisie feutrée.


L’aînée, Elinor a dû renoncer à un amour qui semblait partagé, tandis que Marianne s’éprend bien vite du séduisant Willoughby. Si Elinor, qui représente la raison, dissimule ses peines de coeur, sa cadette étale son bonheur au grand jour, incapable de masquer ses sentiments. Jusqu’au jour où Willoughby disparaît…

Mon avis

Depuis l’époque scolaire où les grands classiques littéraires furent à l’honneur, j’avais perdu l’habitude de ce genre de lecture.

Aussi, c’est avec grand plaisir que je me suis plongée, et pour la première fois, dans un roman de Jane Austen. En effet, cette magnifique collection Cranford qui, en plus d’embellir les rayons de ma bibliothèque, m’a permis de faire une belle découverte!

Ici, nous voyageons dans le temps et faisons un bon de 200 ans dans le passé pour découvrir la vie des soeurs Dashwood, Elinor et Marianne, qui vivent leurs premiers émois.

Jane Austen nous décrit, non sans un humour cinglant, toutes les émotions par lesquelles passent nos deux adolescentes pendant sur éducation sentimentale. Et les sentiments ressentis ne pourraient pas être plus divergents. La première, Elinor, est tout en retenue et fait passer sa raison avant toute chose. La seconde, Marianne, grande émotive, laisse éclater ses joies autant que ses peines avec l’ardeur et le tempérament de feu qui la caractérisent.

Tout ceci sur fond d’aristocratie britannique du début du XIXème siècle où les apparences et surtout le revenu annuel de chacun tiennent une place de première importance.

Quel plaisir pour moi de plonger dans un récit qui utilise des temps bien souvent oubliés tels que le passé antérieur ou encore le plus que parfait du subjonctif, c’est un régal!

Sans parler de Jane Austen elle même, qui, en plus d’être largement en avance sur son temps, fait preuve d’une folle impertinence. En effet, elle met en avant les avantages d’une tête bien pleine plutôt qu’un beau mariage. Elle va préférer de vrais sentiments plutôt qu’un arrangement financier pour atteindre le bonheur!

En conclusion, encore une femme forte qui encense les femmes fortes aux caractères exaltés. Et ça, j’adore!

A propos de l’auteur

Si vous souhaitez en savoir plus sur Jane Austen, visitez sa bio

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jane_Austen

Suivez moi sur Instagram

https://www.instagram.com/mon_monde_d_evasions/

Et sur Facebook

https://www.facebook.com/monmondedevasions?locale=fr_FR

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
18 × 10 =